Mon test du casque Steelseries Arctis 5 (Edition 2019)

Résumé
Le casque Artic 5 de Steelseries a reçu de nombreux éloges et ceux-ci sont très largement mérités car il ne souffre d'aucun défaut à part, peut-être, la virtualisation du 7.1, mais ça c'est récurrent sur les casques gaming ! De plus avec son prix, assez régulièrement en promotion, l'édition 2019 ravira tous les fans de casques gaming sobres mais avec un rendu sonore très bon et un micro qui n'est pas en reste.
Les +
  • Le confort et l'ergonomie
  • Matériaux et qualité de fabrication
  • Contrôle de volume indépendant
  • Le bouton ChatMix
  • Le très bon rendu sonore
  • Son micro
Les -
  • La connectique propriétaire
  • La vitualisation du surround 7.1
8.9
Excellent
Design - 9
Matériaux - 9
Audio - 9.5
Micro - 9
Confort - 10
Ergonomie - 8
Fonctionnalités - 8

On ne présente plus Steelseries, connu pour ses casques gamers et notamment pour sa gamme Siberia qui avait tant fait parler d’elle. Mais on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un casque de son autre gamme, Arctis, plus récente, et plus précisément du modèle Arctis 5 édition 2019. En effet, depuis plus de 3 semaines maintenant, ce petit bijou s’est retrouvé entre mes mains, ou plutôt sur mes oreilles ; aussi est-il temps de vous donner mon ressenti sur cet Arctis 5 milieu de gamme qui a tout d’un casque haut de gamme.

Vue de profil du casque Steelseries Arctis5 avec éclairage RGB

En bref :

  • Haut-parleurs néodyme de 40 mm
  • Réponse de fréquence du casque : 20 à 22 000 Hz
  • Réponse de fréquence du micro : 100 à 10 000 Hz
  • Sensibilité du casque : 98 dB
  • Sensibilité du micro : – 38 dB
  • Micro rétractable avec Led pour mute
  • Bouton ChatMix pour basculer entre son du jeu ou son du tchat
  • Câble gainé de 3 m
  • Connecteur : USB ou mini-jack 3,5 mm
  • Poids : 304 g
  • Eclairage RGB sur oreillettes
Promo
SteelSeries Arctis 5 - Casque de Jeu à Éclairage RVB - Son Surround DTS Headphone:X v2.0 pour PC et PlayStation 4 - Noir [Édition 2019]
511 Commentaires
SteelSeries Arctis 5 - Casque de Jeu à Éclairage RVB - Son Surround DTS Headphone:X v2.0 pour PC et PlayStation 4 - Noir [Édition 2019]
  • Largement reconnu comme le meilleur micro du monde du jeu, le micro ClearCast certifié Discord vous donne une clarté de voix de qualité studio et élimine les bruits de fond
  • Grâce aux pilotes de haut-parleurs S1, conçus pour produire un son à distorsion minimale vous permettant d'entendre le moindre détail, le son devient votre avantage compétitif
  • Entrez en immersion totale dans une précision sonore à 360 degrés avec le son surround dernière génération DTS Headphone:X v2.0
  • La molette ChatMix USB vous permet d'ajuster aisément l'équilibre entre le son du jeu et du chat
  • Jouez toute la journée avec les coussinets d'oreilles en tissu de performance AirWeave, inspirés du monde de l'athlétisme, qui gardent vos oreilles au frais et au sec

Unboxing et design

Comme toujours chez Steelseries, la boîte est livrée dans un sac plastique afin de la protéger. Et c’est une boîte qui, au premier abord, ne fait pas penser à un casque gamer tant elle est sobre, mais qui reste typique de la marque. Sur la face avant, on voit le casque sur fond de formes géométriques dans des couleurs de blanc, orange et gris ainsi que plusieurs caractéristiques comme la mention « casque de jeu surround 7.1 », la compatibilité PC, l’éclairage RGB, le micro Clearcast, le fait qu’on puisse basculer entre tchat et jeu ou encore que PC Gamer l’ait désigné comme « Best gaming headset ».

Vue de la face avant de la boite du casque Steelseries Arctis5

D’ailleurs, si l’une des tranches nous indique ce que contient la boîte, les différentes connectiques possibles, ainsi que les différentes données techniques du casque (impédance, temps de réponse du casque et du micro, sensibilité, etc.), l’autre tranche répertorie quelques-uns des éloges qu’ont reçus les casques Arctis 5 et Arctis 7.

vue de la tranche de la boite du Arctis 5 avec infos techniques Vue de la tranche de la boite du Arctis 5 avec les éloges

La face arrière montre le casque sous un autre angle de vue avec le bouton de volume ChatMix et reprend, dans 3 langues différentes, certaines des caractéristiques. Le tout sur fond blanc.Et lorsque l’on ouvre cette boîte, on y trouve une pochette cartonnée, toute noire et de très bonne qualité. Sur celle-ci, une inscription « Rise Up » et un petit texte supposé vous motiver et vous insuffler un certain esprit quant au jeu… Vue de la Boite cartonée avec inscription de la boite contenant le casque Steelseries Arctis 5

Et enfin, à l’intérieur, un plastique thermoformé contient le casque et tous ses accessoires. Le tout très bien maintenu et protégé. Le casque est protégé par différents plastiques, sur les oreillettes et autour des jonctions arceau/oreillettes.

Vue du casque Steelseries Arctis 5 dans sa boite plastique thermoformée

Entre les oreillettes et l’arceau, on a le câble principal, le câble comportant le ChatMix USB et un adaptateur 4 pôles 3,5 mm. Le manuel d’information se trouve dans une petite pochette collée à l’arrière du plastique thermoformé.

Vue des protections sur le casque Steelseries Arctis5

Lorsque l’on sort le casque de sa boîte, on remarque tout de suite son design très similaire à son grand-frère, l’Arctis 7. En fait, ce qui les différencie vraiment, c’est que sur l’Arctis 5, le bandeau élastique ne repasse pas sur l’arceau en plastique. En effet, il ne se trouve que sous l’arceau, qui est fait d’un plastique dur et noir mat, donc sobre. C’est d’ailleurs ce qui se dégage de ce casque : la sobriété. À laquelle j’adhère totalement ! Pour le reste, tout respire la solidité et la qualité de fabrication ! Tous les plastiques sont noir mat mais ne retiennent pas les traces de doigts, c’est assez rare pour le noter ! Seule, l’inscription « Steelseries » (très discrète) sur les oreillettes est en noir brillant.

Vue de l'oreillette gauche et de l'inscription Steelseries sur le casque Arctis5

Sur les oreillettes, c’est un tissu (et non du similicuir) qui recouvre un rembourrage assez souple mais qui reprend tout de suite sa forme. Ce tissu laisse penser qu’on ne souffrira pas trop de la chaleur à ce niveau-là puisqu’il devrait permettre une bonne aération, même après plusieurs heures de jeu. Oreillettes qui sont entourées d’un fin liseré RGB aux réglages multiples qu’on verra par la suite. Ici le RGB fait également dans la sobriété et, ça aussi, j’apprécie !

Vue du tissu recouvrant les oreillettes du casque Steelseries arctis5

Sur l’oreillette gauche, se trouve le micro (rétractable à l’intérieur de celle-ci) ainsi que le bouton « Mute » et celui du contrôle de volume. Grâce au câble principal et au câble comportant le ChatMix, on dispose de pas moins de 3 mètres de câbles en tout ! Autant dire que ça devrait être suffisant pour n’importe quel setup !

En bref, c’est un beau casque, tout en sobriété, qui est certes peu marqué gaming mais qui est très bien fini et semble suffisamment solide pour durer.

Voir aussi notre test du casque HyperX Cloud II

Confort et ergonomie

Si le casque est léger à la main, il l’est tout autant sur la tête avec ses 304 grammes ! Et son système de bandeau élastique, dont la largeur est modifiable via un système de scratch Velcro, fait qu’il s’adaptera parfaitement à toutes les tailles de têtes. Et d’ailleurs, une fois posé sur la tête, il se fait presque oublier ! Il vient se poser naturellement sur le crâne, les oreillettes englobent parfaitement les oreilles et, même après plusieurs heures de jeu, aucun point de pression ne se fait sentir et il tient parfaitement en place.
Le tissu des oreillettes, doux et aéré, permet une bonne circulation d’air, ainsi évite-t-on tout risque de transpiration dans ces zones et les mousses, qui me paraissaient un peu trop molles au toucher, sont juste parfaites une fois le casque en place. Et l’isolation passive est plutôt très correcte malgré le choix de ce tissu.
Évidemment, les oreillettes s’orientent à 90° afin de reposer à plat quand vous mettez le casque autour du cou et elles s’orientent aussi légèrement sur l’axe horizontal afin de se positionner au mieux sur les oreilles.

vue du Casque steelseries arctis5 et de ses câbles
En ce qui me concerne, question confort, l’Arctis 5, ce n’est que du bonheur !
Comme je le disais plus haut, toutes les commandes se trouvent sur l’oreillette gauche. On a un bouton poussoir pour activer/désactiver le micro (et lorsqu’il sera désactivé, une LED s’allumera en rouge sur le micro) et une molette pour contrôler le volume qui tombe facilement sous le doigt. Et l’on trouve également 2 connecteurs, un mini jack 3,5 mm qui permet de partager l’audio avec un autre casque, ou de connecter votre casque à tous les périphériques disposant de cette sortie (console, smartphone, manette, etc.), ainsi qu’un connecteur propriétaire de type micro-USB qui ne permettra pas son remplacement facilement s’il tombe en panne, et qui donne une sortie en USB pour se connecter à votre PC.

Vue des boutons et de la connectique sur l'oreillete gauche du casque Artics5 de steelseries

Sur le câble : le fameux bouton ChatMix, qui permet de mixer (comme son nom l’indique) le son entre le tchat et le jeu. Et si je pensais qu’il s’agissait surtout d’un gadget, je me suis vite aperçu de son utilité en jeu et du confort qu’il apporte ! En effet, il permet d’équilibrer le son du tchat ou du jeu en fonction de vos besoins. En le tournant vers la droite, vous augmentez le volume du tchat et donc baissez le volume du jeu, alors qu’en le tournant vers la gauche, vous augmentez le volume du jeu et baissez le volume du tchat. Élémentaire, mon cher Watson ! À noter que l’équilibrage 50/50 est bien marqué par un petit cran au milieu.

Audio et micro

Allez, on passe à ce qui nous intéresse le plus !
Pour l’installation, rien de compliqué, vous le branchez sur un port USB et Windows va le détecter et l’installer rapidement. À la sortie de la boîte, le casque est réglé sur un profil dit « plat ». Du coup, le son ne rend pas justice à ses performances car les basses sont peu marquées et étouffent cependant pas mal les voix ainsi que les sons environnants lorsque l’on est en jeu. Mais no panic ! Un rapide passage par le fameux logiciel de réglages, Steelseries Engine 3, et tout rentrera dans l’ordre ! Enfin, quand je dis rapide, je mens un peu ! Non pas que ce soit compliqué, loin de là, tant il est bien fait, mais il y a tellement de réglages possibles que j’ai bien dû passer une heure à faire mumuse avec !!! Ce qui m’a permis de régler exactement le son qui me convenait tant pour le jeu que pour la musique ou les films. Mais il vous faudra alors créer plusieurs profils en fonction de l’utilisation que vous souhaiterez en faire. Il suffira alors de switcher rapidement entre ces différents profils que vous pouvez enregistrer dans le Steelseries Engine3.

Panneau d'accueil du logiciel Steelseries Engine 3

On bénéficie alors d’un son quasi parfait, des basses qui envoient tout en conservant des voix claires et distinctes. De plus, même avec un volume élevé, les distorsions sont vraiment faibles. Et malgré des oreillettes en tissu, l’isolation passive est vraiment très correcte et en jeu cela permettra de vraiment bien entendre d’où proviennent les différents sons, d’où une très bonne immersion en jeu. Le rendu gauche/droite et avant/arrière est vraiment bon et très fidèle quel que soit le jeu. Mais ceci est surtout vrai lorsque l’on est en stéréo, car, comme très souvent sur les casques intégrant le surround 7.1, celui-ci est finalement plutôt médiocre.

Ici le test du casque Kraken Pro V2

Attention, quand je dis médiocre, je suis un peu dur car il a le mérite d’être nettement meilleur que bon nombre d’autres casques. Cependant, j’ai remarqué que, lorsque je l’activais, si j’identifiais toujours bien les bruits venant de gauche ou de droite, pour ce qui était de l’arrière ou de l’avant c’était un peu plus le bor…. bazar ! Et en testant les 3 modes proposés en 7.1, Jeu, Cinéma ou Studio, le résultat était le même. Au final, autant rester sur le format stéréo qui est vraiment bon et efficace pour jouer. Et pour le visionnage de films, je vous conseille aussi la stéréo car la précision spatiale est vraiment trop approximative. Il se comporte également très bien en écoute musicale, grâce encore une fois aux nombreux réglages via l’égaliseur. En clair, niveau audio, ce casque est vraiment polyvalent et s’en sort très bien dans toutes les situations.

Le micro, de type col de cygne et rétractable dans l’oreillette gauche, se positionne facilement devant la bouche et reste bien en place. Lorsqu’on le désactive, une petite Led rouge s’allume sur sa partie supérieure. Il fonctionne parfaitement et mes partenaires de jeu m’ont confirmé avoir un rendu très clair de ma voix sans aucun bruit de fond. Et la captation de votre voix est tellement bonne qu’il ne faut pas hésiter à le placer un peu plus loin de votre bouche, et donc d’augmenter un peu le volume dans le logiciel, afin d’éviter les plosives et les bruits de respiration à vos partenaires.

Vue du casque Steelseries Arctis5 et de son micro col de cygne

Oui, là aussi, Steelseries Engin3 va vous permettre quelques réglages du micro comme son volume, une réduction de bruit et un effet local (une fonction qui permet d’avoir un retour de votre voix dans le casque).
Autre bonne chose, le micro ne capte quasiment pas les bruits environnants, bien qu’il soit bidirectionnel, ce qui est plutôt agréable s’il y a un peu de bruit autour de vous (mais pas trop non plus !).

Le logiciel Steelseries Engine3

Je tenais à vous parler rapidement de ce logiciel car il est vraiment complet à tous points de vue et surtout, facile d’utilisation.
En premier lieu, il va vous permettre de modifier l’éclairage RGB de vos oreillettes qui sont réglables indépendamment l’une de l’autre ! Stylé non ?! En effet, vous pourrez régler une couleur différente sur chaque oreillette comme aussi un effet différent par oreillette. Bon ok, ça n’apporte pas grand-chose (d’autant qu’une fois le casque sur les oreilles, vous ne verrez rien !) mais c’est un gadget que je trouve suffisamment sympa pour le mentionner. Surtout en sachant que le liseré est vraiment très discret.

Panneau de contrôle du logiciel Steelseries engine3 avec profils
Ensuite, le logiciel permet de nombreux réglages du son que ce soit en stéréo ou en en surround 7.1. En mode stéréo, vous n’aurez accès qu’à l’égaliseur que vous pouvez personnaliser à votre convenance ou à des préréglages qui sont au nombre de 6. En mode surround 7.1 vous aurez en plus accès à 3 profils : Studio, Jeu ou Cinéma et la possibilité de jouer sur le rendu des basses et des voix. Ce même logiciel permet aussi quelques réglages du micro même si celui-ci fonctionne très bien dès sa sortie de boîte.

Conclusion

Annoncé à 130 €, mais actuellement en promotion sur Amazon à moins de 100 €, ce casque milieu de gamme a tout d’un casque haut de gamme ! On a ici un casque polyvalent et sobre qui offre un confort sans faille et un rendu sonore de très bonne qualité ainsi qu’un micro d’excellente facture. Le bouton ChatMix est vraiment un plus pour les gamers.
Vous l’aurez donc compris, si votre budget vous le permet, il n’y a pas à hésiter sur l’achat de ce casque : de mon point de vue, ce n’est que du bonheur !

Et si vous souhaitez voir d’autres tests de casques je vous invite à consulter notre guide d’achat sur les casques gamers. 

Pour rappel nous avions aussi testé les autres casques de la gamme “Arctis” :

Vote pour cet article !

3 0

Donne ton avis en commentaire !

 
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Notifier de